Le printemps et les allergies

Au printemps, la nature se réveille, les fleurs éclosent avec leurs pollens. Notre corps étant influencé par les événements extérieurs, une telle effervescence peut avoir pour conséquence d’alarmer le système immunitaire.

Les allergies de manière générale ont pris beaucoup d’ampleur ces dernières décennies. Dans un monde de plus en plus aseptisé et industrialisé, ce n’est finalement pas étonnant que le système immunitaire finisse par dysfonctionner.

Le système immunitaire a pour fonction de protéger l’organisme contre les attaques externes (virus, bactérie…) ou même internes (quand une cellule dysfonctionnelle se multiplie de manière anarchique, ce qui pourrait créer une tumeur, le système immunitaire les élimine dans le meilleur des cas). Selon l’Ayurvéda, le système immunitaire est géré par la bio-énergie Kapha dont il faut préserver les qualités sans le pousser à l’excès. Toute réaction excessive de type inflammatoire, indique que la bio-énergie Pitta n’est pas équilibrée, puisqu’elle sur-réagit. Et que fait Vata pendant ce temps ? Il se dérègle aussi.

Une allergie, pour faire simple, est une sur-réaction du système immunitaire qui considère un agent normalement inoffensif comme un pollen ou acarien ou poil d’animaux ou autres comme un agresseur qu’il faut combattre rapidement avec une production accrue d’immunoglobuline de type E (IgE) et d’histamine. Les allergies peuvent survenir à tout âge et certaines personnes sont prédisposées à être allergiques (naissance par césarienne ou prédispositions familiales). La désensibilisation est un moyen efficace mais long pour rééduquer le système immunitaire.

Il existe plusieurs types d’allergies, comme les allergies cutanées (composante Pitta), alimentaires (composante Vata) et les allergies respiratoires (composante Kapha). Quoi qu’il en soit, le terrain d’une personne allergique est souvent intoxiqué, soit par les habitudes de vie, soit par l’alimentation. On détoxique :

  • Vata avec des massages quotidiens et des lavements à l’huile, une alimentation cuite, chaude avec des épices qui stimulent le feu digestif. En institut, le traitement Udara travaille sur les intestins et aide à l’élimination
  • Pitta avec des plantes amères, des purges (Triphala), donner son sang (l’Ayurvéda conseille la saignée – Raktamokshana), une cuisine de type méditerranéen (sans friture!). En institut, les traitements Netra, Garshan et Gamathi rafraîchissent le corps et l’esprit tout en éliminant les toxines
  • Kapha avec du sport, des épices vivifiantes (piment), faire des cures dépuratives avant le printemps. En institut, le traitement Garshan et le Swedana permettent de chauffer et déloger les toxines dans le corps.

Traiter les allergies n’est pas simple et requière parfois une révolution au niveau alimentaire. En effet, une grande partie de notre système immunitaire se trouve dans nos intestins avec le microbiote qu’il faudra également rééquilibrer avec les bons probiotiques. La micronutrition est aussi indispensable pour donner à notre système immunitaire tous les éléments dont il a besoin pour bien fonctionner. La phyto-thérapie dont l’aroma et hydrolathérapie font partie est un outil supplémentaire pour atténuer les troubles allergiques et amener vers la guérison.

Voici une liste d’hydrolats pour vous permettre d’atténuer vos allergies, rhume des foins et autres :

  • Camomille bleue à combiner avec basilic ou estragon ou gingembre ou myrte. L’indispensable pour tout type d’allergie. Cet hydrolat a des effets antiallergiques, mucolytiques, anti-inflammatoires, sédatifs et vasodilatateurs, il soulage aussi les yeux irrités. Il est utilisé comme base dès qu’il y a des allergies
  • Estragon est antihistaminique, digestif, calmant, équilibrant nerveux, tonique mental, antispasmodique et antalgique. En cas de crise il est remarquable
  • Basilic est un puissant spasmolytique, analgésique, neuro-tonique, digestif, légèrement antihistaminique, adéquat pour les intolérances alimentaires.
  • Gingembre est un anti-inflammatoire, antiseptique, antispasmodique, antitussif, tonique cardiaque, antihistaminique idéal pour les allergies alimentaires et rhume des foins.
  • Shiso est un puissant dépuratif et détoxiquant, anti-inflammatoire puissant, analgésique, antiasthmatique et immunostimulant. Privilégiez cet hydrolat en cas de diabète et insuffisance des fonctions du foie et pancréas
  • Kewra est un équilibrant émotionnel, cardiaque et nerveux, analgésique et dépuratif hépatique et pancréatique
  • Myrte est un antihistaminique, mucolytique et expectorant, il vivifie la respiration, idéal en cas d’allergies respiratoires, c’est aussi un purificateur intestinal. Excellent aussi pour soulager les yeux 

L’hydrolathérapie consiste à boire ce liquide (l’hydrolat) mélangé à l’eau :

  • soit 1 cuillère à café dans un verre d’eau 3-5x/jour
  • soit 1-2 cuillères à soupe dans 1 litre d’eau à boire la journée) et de sprayer les zones à problème.

Il est également possible en complément de sprayer la peau en cas d’allergie cutanée avec la camomille bleue combinée ou non avec un autre hydrolat.

Le début du traitement peut se faire à tout moment, les doses seront plus importantes durant la phase de crise et le traitement se poursuivra encore quelques semaines après, sur une durée minimale de 40 jours, voire plus selon l’allergie ou rhume des foins.

Il s’agira aussi dans un second temps de détoxiquer l’organisme, pour éviter que lors de la prochaine saison d’allergie/rhume des foins, le cercle vicieux ne s’enclenche à nouveau. 

J’ai pu expérimenter en 2007 une saison d’allergie au pollen (?) de mi-mars à mi-avril, alors que je ne suis pas allergique d’ordinaire. J’ai pris pendant 60 jours l’hydrolat de camomille bleue combiné avec basilic en interne, j’ai également sprayé mes yeux/visage avec un mélange d’hydrolat de camomille bleue et rose. L’année suivante début mars 2008, rebelotte, même traitement mais pendant 3 mois et l’intensité avait déjà bien diminuée. J’ai poursuivi avec une détox de l’organisme avec d’autres hydrolats (romarin, pin sylvestre, ledum). Et surprise, 2009, mars, avril, mai, juin… rien ! Bye bye l’allergie. Je sais toujours pas de quoi j’ai été allergique !

Le Jyoti-Shop étant à nouveau ouvert du lundi au jeudi de 11h à 13h, je vous conseille volontiers sur le choix des hydrolats, autour d’une tasse de thé.

Au plaisir de vous revoir prochainement, d’ici là, prenez soin de vous. 
Alexandra Missirlian

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *