Comment retrouver paix et sérénité

Le thème de ce mois est comment retrouver la paix et la sérénité. 

Au travers de la connaissance ayurvédique, vous allez découvrir un autre aspect qui influence considérablement notre état d’esprit. Lorsque nous devenons conscients que notre état d’esprit est important, nous savons aussi comment remédier à une dérive psycho-émotionnelle.

Comment retrouver la paix et la sérénité

L’Ayurvéda, signifie en sanskrit, connaissance (Veda) de la vie (Ayur). De facto, l’Ayurvéda représente un art de vivre en harmonie avec soi et son environnement. Comme tout est “énergie”, chaque individu est un microcosme évoluant dans un macrocosme. Les énergies circulant à l’intérieur de nous sont les mêmes que celles qui gravitent autour de nous. Le tout est de trouver l’équilibre entre les deux.

Commençons par expliquer la création de toute vie

Deux forces se mettent en action/mouvement : Purusha et Prakruti. De cette rencontre, une vie se crée d’abord sous la forme la plus élevée de l’intelligence (Mahat) et de là, l’ego cosmique peut se manifester (Aham Kara) donnant directement les 3 GUNAS qui sont aussi nos constitutions mentales. À ce stade là, Sattva est la source de nos perceptions et fonctionnements sensoriels. Tamas forme les 5 éléments qui donneront les Doshas (Vata, Pitta et Kapha). Rajas peut être considéré comme l’étape intermédiaire nécessaire pour passer de Tamas à Sattva ou vice versa.

SattvaRajasTamas
Passivité
Équilibre
Esprit
Lumière
Jour
Vivre dans l’instant présent
Clarté d’esprit
Pure joie
Aliments végétariens Bio
Activité
Expérience
Transition
Force dominante
Ego
Se projeter dans le futur
Doutes
Critique
Aliments excitants
Passivité
Physique
Stagnation
Maladies
Ténèbres
Vivre dans le passé
Zone de confort
Souffrance
Aliments en conserve, animaux

Vous l’aurez compris, vivre dans l’état de Sattva, amène un esprit sain dans un corps sain et par conséquence, une bonne santé, dans la joie et l’allégresse.

Seulement voilà, l’Univers a crée toutes ces forces,  Sattva pour la lumière, Tamas pour la nuit et Rajas pour l’aube et le crépuscule, pour que l’ensemble garde rythme et harmonie.

Voyons à présent, comment se manifeste la conscience des Doshas (Vata, Pitta et Kapha) au travers des Gunas.

Il est vrai que la première ligne fait rêver !!! et pourtant, elle n’est pas difficile à atteindre.

Un des piliers fondamentaux de l’Ayurvéda est l’alimentation. Nous savons que chacune des 6 saveurs influence non seulement le corps, mais également l’esprit. En équilibre et selon notre constitution, notre alimentation nous amène tout ce dont nous avons besoin pour rester en bonne santé physique, psychique, émotionnelle et spirituelle. 

Hippocrate disait : “que ton aliment soit ton remède”. Un autre proverbe dit : “on creuse sa tombe avec ses dents”. Je vous laisse faire vos propres conclusions.

Une émission avait été réalisée par la TV suisse sur l’influence de l’alimentation sur le comportement humain.  La mal-bouffe (extrait du film Supersize-me) peut engendrer des troubles dépressifs et mettre en danger la santé. Un des groupes étudiés était dans le milieu carcéral. Que vous me croyez ou non, des compléments alimentaires donnés à certains prisonniers ont réduit leur agressivité. L’émission specimen de la RTS, dès la 38ème minute, à (re)voir https://www.rts.ch/play/tv/specimen/video/je-mange-donc-je-suis?urn=urn:rts:video:3383657&id=3383657

Comment retrouver la paix et la sérénité

Nous l’avons vu au début, il n’est pas possible de basculer d’un état Tamas à un état Sattva directement, car ces deux énergies sont passives. Il nous faut l’énergie de Rajas qui est une énergie active pour amener le mouvement et engendrer le changement.

La bonne nouvelle, c’est que les 3 Gunas sont soumis à une loi naturelle simple qui se décline en 2 étapes :

  • la loi du changement permet aux 3 Gunas de changer constamment et s’influencer mutuellement.
  • la loi de la permanence permet aux 3 Gunas de conserver leur caractère pendant un certain temps.

Même s’il est parfois difficile de passer de Tamas à Rajas, une fois que la transition est effectuée, le nouvel état acquis le reste pendant une certaine période. Gardons en tête que Rajas est une énergie de transition qui ne dure pas très longtemps. Il s’agira alors d’introduire tout ce qui peut amener un état de Sattva pour achever le processus.

Vous l’aurez compris, ce n’est pas un truc miraculeux et cela nécessite de l’engagement et de la persévérance.

Alimentation

Commencez par réduire les quantités dans l’assiette pour alléger la charge calorique. L’excès de nourriture augmente Tamas !

Pour sortir de la torpeur Tamasique, il faut ajouter une pincée de Rajas. 

Donc, utilisez des ÉPICES dans tous vos plats : cumin (graines et poudre), coriandre (graines, poudres et fraîche), curcuma (frais et poudre), poivre noir, cardamome (graines ou poudre), gingembre (frais ou poudre), cannelle (bâton ou poudre), fenouil (graines ou poudre), fenugrec, asa foetida, piment selon votre tolérance, etc.

La consommation de café et thé noir, ainsi que du chocolat noir, peut être intéressante sur une très courte période, car ce sont des aliments excitants. À vous de juger, si une telle consommation ponctuelle ne vous met pas dans une dépendance.

Renoncer aux plats industriels, aux aliments “morts”, comme les fromages pâte molle et dure, charcuterie, conserves, produits surgelés, etc. Mangez frais et végétarien, le plus possible “vivant” (idéalement du marché/potager à la cuisine). 

Petit apparté sur la viande. Visualisez un boeuf à côté d’une poule. Le boeuf est massif, lourd et placide, tandis que la poule est volatile, agitée et légère. Si vous voulez vous sortir d’un sentiment de lourdeur, préférez une viande “légère”. Saviez-vous qu’en Inde, la vache est sacrée car considérée comme la mère universelle ? C’est pourquoi les hindous ne mangent pas leurs vaches, ils ne veulent pas manger leur mère. 
Par exemple un repas de midi peut être : émincé de poulet BIO curry (avec beaucoup de curcuma et de poivre) au lait coco + riz basmati + salade d’endives au citron et huile d’olive.

Le goût doux (Madhura) s’exprime dans les céréales, les graisses animales, les viandes et poissons, les sirops, les oléagineux, certains fruits, les légumes sucrées, les huiles végétales. En équilibre, le goût doux procure satisfaction, force et vitalité. En excès, il amène la paresse, augmente le mucus et perturbe le microbiote. À vous de juger si votre assiette est équilibrée et laisse place aux 5 autres saveurs : acide, amère, astringente, salée et piquante. Les légumes verts sont en général amers et/ou astringent. Les fruits sont acides et/ou doux.

Le ghee (beurre clarifié) est une des matières grasses les plus utilisées pour cuisiner, il a des propriétés sattviques. Il peut aussi être rajouté dans les pâtes, le riz, sur les pommes de terre, etc. Cliquez ici pour voir comment réaliser votre ghee

Activité physique

Tout le monde le dit, il faut bouger. Une pratique régulière de sport contribue à une bonne santé. 

La danse peut convenir à tout le monde, car elle nous met instantanément dans un état de joie surtout quand on bouge sur une musique qui nous plaît. Alors à vos platines et transformez votre salon en dance-floor !

Pratiquer de l’exercice à l’extérieur dans la nature (vita-parcours, parc, plage, etc.) permet de mieux s’oxygéner et de profiter du soleil pour la vitamine D.

Sinon, voici quelques idées d’activités selon votre constitution :

  • Vata : préférez la gymn douce, le yoga, le tai chi, Qi Gong, la marche dans la nature
  • Pitta : natation, ski, footing. Attention à votre esprit de compétiteur !!
  • Kapha : jogging, aérobic, fitness

Activité spirituelle

Par activité spirituelle, j’entends tout ce qui peut calmer l’esprit et élever votre âme, que ce soit la méditation, la prière, la relaxation, la sophrologie, les techniques de respiration, la contemplation, la marche méditative, les rituels avec les huiles essentielles, réciter des mantras, faire du développement personnel, admirer la beauté de la nature, chanter des chansons, faire du jardinage, de la peinture, sculpture, etc…

Mieux vaut se focaliser sur les belles choses de la vie, tout ce qui est positif et positivant, tout ce qui éveille en nous : confiance, amour, gratitude et joie. Car seuls ces états de conscience positifs peuvent anéantir la peur, la colère, la tristesse et le désespoir, tous ces états qui nous engluent dans un état tamasique. Autre conseil : éteignez votre TV !! Trop de nouvelles anxiogènes sont diffusées.

Il faut aussi se rappeler que les états négatifs perdurent tant que nous continuons (voire même persistons) à les nourrir d’une manière ou d’une autre. Alors, courage et laissez-les tomber pour une fois pour vous focaliser sur tout ce qui est POSITIF, inspirant.

Coup de pouce aromatique

D’une manière générale, on peut dire que l’usage de l’aromathérapie, peu importe l’huile essentielle, amènera toujours un changement. En effet, chaque huile essentielle porte en elle un message divin. Il suffit d’en apprivoiser une, de préférence celle qui nous rebute le plus au premier abord, de l’utiliser pendant 20-40-60 jours pour que le changement s’opère en nous.

Quelques idées d’huiles essentielles

Toutes les huiles essentielles de conifères vivifient et donnent du courage : tous les sapins, toutes les épinettes, tous les pins et la pruche. Elles ont la particularité de contenir des monoterpènes qui décongestionnent les voies respiratoires et circulatoires, d’excellents draineurs qui redonnent de l’énergie.
Les zones du corps à frictionner avec quelques gouttes d’une de ces huiles essentielles sont : les avant-bras et la plante des pieds + chevilles

Les agrumes (citron, bergamote, orange, mandarine, limette, pamplemousse…) activent le métabolisme (limonène) en agissant sur le foie et donnent de la joie. Comme elles sont quasi toutes photosensibilisantes à cause de leur teneur en coumarines (fluidifiant sanguin) , il est préférable de les utiliser en diffusion (diffuseur électrique). Évitez l’application cutanée, suivie d’une exposition au soleil !

Basilic citronné aide à accepter et intégrer les données. Très précieux et efficace quand on a besoin de digérer un paquet d’émotions. 1 goutte sur le plexus solaire et le coeur, humer le flacon un instant les yeux fermés et dire 4x ACCEPTER et 9x INTÉGRER, 2 fois par jour pendant 40 jours

Cardamome aide à transformer les schémas mentaux et à développer nos talents. 1 goutte sur le plexus solaire et l’arrière des genoux, humer le flacon un instant les yeux fermés et dire 10x TRANSFORMER, 2 fois par jour pendant 40 jours

Genévrier de montagne aide également à transformer les schémas mentaux et développe l’esprit d’entreprise. 1 goutte sur le plexus solaire et sur le sommet du crâne, humer le flacon un instant les yeux fermés, tous les matins pendant 40 jours.

Poivre noir idéal en cas de colère, quand on n’arrive plus à gérer sa colère, 1 goutte sur la zone du foie (à droite sous les côtes flottantes) et 1 goutte sur la  langue, après les repas pendant 7 jours, à renouveler si l’état de colère persiste.

Comme je vous l’ai déjà dit, c’est du travail. Rome ne s’est pas faite en un jour ! Le bénéfice de tout cela, c’est que vous permettez à vos 3 grands systèmes de régulation de l’homéostasie dont le système immunitaire (relire la dernière Newsletter accessible ici) de bien fonctionner. 

En conclusion, pour retrouver la paix et la sérénité, chaque action de notre quotidien a un impact sur l’ensemble corps et esprit, alors privilégions une nourriture et des activités saines. Et je terminerai sur un célèbre proverbe indien “prends soin de ton corps pour ton âme ait envie d’y rester”.

D’ici à la prochaine newsletter, prenez soin de vous !

Alexandra Missirlian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *