Aromathérapie et l’été

Sous nos latitudes, l’été est une saison chaude. Dans l’article précédent, je vous ai donné des conseils en cas de canicule. Voyons à présent, ce que nous propose l’aromathérapie pour vivre un bel été.

Août 2016, Aurel au centre Orto, Provence, France

L’aromathérapie, c’est l’art de soigner avec les huiles essentielles. Celles-ci sont obtenues, pour la plupart, par distillation à la vapeur d’eau. Ce qui signifie, que l’on a extrait leurs substances aromatiques. C’est un peu comme si on avait extrait l’essence de la plante ou dit plus poétiquement, son âme.

L’énergie des huiles essentielles

Derrière une huile essentielle, il y a des informations importantes à savoir pour tirer le meilleur parti de ses bienfaits au niveau énergétique :

  • D’où vient la plante ? La biochimie d’une huile essentielle varie en fonction des caractéristiques du sol et de l’ensoleillement.
  • A quel moment, cette plante a-t-elle été cueillie pour la distillation ? A nouveau, la biochimie ne sera pas identique, si les plantes ont été récoltées après un orage ou par temps sec.
  • Combien de temps a duré la distillation ? Encore une fois, si le processus de distillation a été bien réalisé jusqu’au bout, alors on obtiendra pour l’huile essentielle une complexité biochimique.

Toutes ces informations sont importantes à connaître pour déterminer le choix final de l’huile essentielle qui nous fera du bien. Associer à cela la connaissance de soi, il devient encore plus facile de choisir les huiles essentielles qui nous feront vraiment du bien.

La nature est bien faite

En effet, la nature nous offre une quantité phénoménale de plantes pouvant s’ajuster à tous nos besoins. Chacune de ces plantes est unique, a sa propre énergie et son propre rythme calqué à celui des saisons. Alors comment bien choisir la ou les plantes qui nous feront du bien ?

Dans cette même logique, nous autres, les êtres humains, sommes tous à quelque part uniques. Cela signifie que ce qui me convient, ne convient pas forcément à mon voisin. A mon avis, il n’y a pas UNE plante miracle pour résoudre tous nos problèmes et ça de manière universelle. Il faut regarder au cas par cas.

Crédit photo : Fotolia

Le chaud et le froid

Dans les pays chauds, le thé de menthe est une boisson répandue. C’est normal, car la menthe est rafraîchissante. Dans les pays chauds toujours pousse par exemple la cannelle et ce n’est pas un hasard si nous la consommons plutôt en hiver, car elle est chauffante.

L’Ayurvéda nous donne une explication facile à comprendre au travers de la théorie des 5 éléments : Terre, Eau, Feu, Air et Ether. Le seul élément qui a une qualité chaude, c’est le FEU, tous les autres ont une qualité froide. C’est pourquoi, certaines plantes aiment les climats chauds, alors que d’autres préfèrent les climats froids. Au niveau énergétique, c’est une information importante à connaître, car la plante ou son huile essentielle la véhicule.

Les plantes également peuvent être analysées sous le regard des 5 éléments. Il existe des plantes petites, sèches, grasses, grandes, épaisses, juteuses, piquantes, en longueur, en rondeur, aériennes, etc. C’est ce qu’on appelle la signature de la plante, est une autre information énergétique importante à connaître pour bien choisir son huile essentielle.

La connaissance de soi

Crédit photo : Fotolia

La théorie ayurvédique de base est très simple à comprendre : on donne, en cas d’excès, les qualités opposées pour rétablir l’équilibre. En Ayurvéda, on distingue 3 bio-énergies (Doshas est le terme consacré que l’on peut aussi comprendre par “constitution”) qui sont le résultat de deux des 5 éléments qui se sont mis en couple :

Vata

Cette bio-énergie est constituée des éléments Air + Ether, a comme qualités : froid, sec et volatile.

La constitution Vata se caractérise par une morphologie irrégulière, des traits plutôt fins, d’ailleurs tout est fin (peau, os, articulation, muscles, yeux, bouche, etc), soit tout en longueur ou alors très petit, tendance aux sécheresses, aux gaz, aux rides précoces, toujours en mouvement, aérien (ou brasse de l’air), une grande créativité, plutôt auditif, il dit souvent “j’entends”.

Les plantes opposées à ces qualités auront un effet apaisant sur les excès de ce Dosha. Elles devront donc être : chaudes, humides et lourdes.

Pitta

Cette bio-énergie est formée des éléments Feu + Eau, a pour qualités : chaud, huileux et léger.

La constitution Pitta se caractérise par une morphologie régulière, des traits triangulaires et bien dessinés, jolie musculature apparente, taille moyenne, tendance aux rougeurs, aux inflammations, à la calvitie, charismatique, une grande intelligence, plutôt visuel, il dit souvent “tu vois ce que je veux dire”. En été, ce sont les constitutions Pitta qui souffrent le plus de la chaleur (transpiration, bouffées de chaleur, diarrhée, éruptions cutanées, inflammations, etc.)

Les plantes opposées à ces qualités auront un effet apaisant sur les excès de ce Dosha. Elles devront donc être : froides, astringentes et lourdes.

Kapha

Constitué des éléments Eau + Terre, a comme qualités : froid, humide et lourd.

La constitution Kapha se caractérise par une morphologie pulpeuse et harmonieuse, des traits ronds, d’ailleurs tout est épais (peau, os, muscles, articulations, bouche, yeux, cheveux, etc.), tendance à l’embonpoint, aux engorgements, un grand calme, plutôt kinesthésique, il dit souvent “je sens”.

Les plantes opposées à ces qualités auront un effet stimulant sur les excès de ce Dosha qui tendent vers l’immobilité. Elles devront donc être : chaudes, astringentes et légères.

Les huiles essentielles pour l’été

Voici une série de quelques huiles essentielles (HE) et hydrolats (HA) pour vivre un bel été, vous trouverez également des indications ayurvédiques pour guider vos choix.

Les indications mentionnées ci-dessous ne remplacent pas une visite médicale ou une consultation chez un(e) spécialiste en aromathérapie !

Abréviations : càc = cuillère à café / càs = cuillère à soupe

HE/HA Bois de santal indien

Santalum album
Une plante sacrée en Inde et qui est associée à bien des rituels. L’Ayurvéda la prescrit pour ses vertus apaisantes sur les Doshas Vata et Pitta qui ensemble créent douleurs, inflammations et chaos émotionnel. L’huile essentielle de Bois de santal, tout comme la Rose, est relativement coûteuse, il suffit d’en rajouter quelques gouttes dans un mélange pour en renforcer les bienfaits. 
L’hydrolat est un anti-inflammatoire très puissant particulièrement sur les inflammations du bas du ventre/dos : 1 càc dans une tasse d’eau bouillie entre les repas.
Que ce soit l’huile essentielle ou l’hydrolat, les indications sont :

  • inflammations et douleurs en général
  • chaos émotionnel et mental, agressivité
  • peau irritée et sensible

HE/HA Camomille bleue allemande

Chamomilla matricaria
La camomille est bien connue pour ses vertus apaisantes. En aromathérapie, la camomille bleue allemande ou camomille matricaire est réputée pour son efficacité en cas d’allergie. Au niveau ayurvédique, elle équilibre les trois Doshas, ce qui signifie que tout le monde peut l’utiliser.
L’huile essentielle et l’hydrolat sont de puissants antiallergiques, décongestionnants et équilibrants nerveux, à utiliser en cas de :

  • allergies de toute sorte :
    • cutanée : utiliser 2-3 gouttes d’HE avec 1 càc d’huile de Centella asiatica et appliquer sur la zone.
      Il est possible de sprayer l’HA également sur la zone
    • digestive et rhume des foins : utiliser 1 goutte d’HE mélangée* à 1 càc de Fludol ou glycérine végétale. *Il faudra associer encore deux autres HE comme le Basilic indien ou tropical + HE de Gingembre pour un bon résultat, 1-2 gouttes de chaque.
  • faire une cure avec l’HA à raison de 1-2 càs dans 1 litre d’eau à boire la journée

HE/HA Coriandre

Coriandrum sativum
La coriandre apaise les congestions du foie et réduit la chaleur dans le corps, autrement dit, elle baisse l’élément Feu. Elle a un effet bénéfique pour chacun des Doshas, mais elle diminue particulièrement bien Pitta. Elle est indiquée entre autre en cas de :

  • inflammations cutanées, urticaires. Sprayer l’HA sur la peau en cas d’inflammations cutanées plusieurs fois par jour
  • digestion faible et douloureuse, brûlures d’estomac, congestion hépatique. Prendre par voie orale 1-2 gouttes d’HE dans 1 càc de Fludol avec un peu d’eau. L’HA est tout aussi efficace, 2 càc dans un verre d’eau et boire lentement.
  • douleurs rhumatismales. Utiliser une dizaine de gouttes d’HE mélangée dans 1 càs d’huile de millepertuis, possible d’associer avec d’autres HE

HE Eucalyptus citronné

Eucalyptus citriodora
Remarquable anti-inflammatoire et antalgique, il est également un excellent relaxant et sédatif. Il baisse les excès Vata et Pitta. L’HE peut être utilisée dans les cas de :

  • rhumatisme et inflammations neuromusculaires. Mélanger avec d’autres HE antalgiques et anti-inflammatoires dans une huile d’arnica ou millepertuis
  • hypertension. Quelques gouttes d’HE sur les avants-bras plusieurs fois par jour
  • états d’agitation et d’énervement, car il calme les tempéraments “chauds”. Humer pendant 2 minutes le flacon pour se calmer les nerfs

Les Lavandes : Haute Provence, aspic et lavandin

Voilà une plante bien connue, car on la trouve dans tout l’hémisphère Nord et plus particulièrement autour du bassin méditerranéen. Il existe plusieurs variétés, donc là il faut être particulièrement vigilant et sûr de ces sources (voir l’article sur les différentes lavandes)

Lavandula vera
La Lavande Haute Provence ou lavande fine diminue les excès Vata et Pitta. Elle est très spasmolytique, hypotensive, sédative, anti-inflammatoire, légèrement antiseptique et cicatrisante. Indiquée en cas de crampes en général, nervosité, problèmes de rythme cardiaque, troubles du sommeil, hyper-émotivité et pour soigner les infections de la peau. Pure ou diluée, elle peut être employée par tous. Existe aussi en hydrolat.

Lavandula latifolia
La Lavande aspic est remarquable sur les brûlures, coups de soleil et les névralgies. Elle est, en effet, analgésique, cicatrisante et favorise la régénération cutanée. Elle a en outre des vertus mucolytiques et expectorantes très intéressantes en cas de sinusites. Cette variété est surtout recommandée pour baisser Pitta. Petit bémol pour les femmes enceintes et les enfants, elle peut être utilisée, mais uniquement localement et sur une courte durée. Existe aussi en hydrolat.

Lavandula hybrida
Le Lavandin doux est plutôt un relaxant musculaire, analgésique, mais qui a en plus des vertus antiseptiques en cas de refroidissement. Il est intéressant pour se redonner un élan de fraîcheur. Tout comme la lavande fine, le lavandin baisse les excès Vata et Pitta. Il apaise les énervements et est un super tonique pour les états de fatigue avec nervosité. Mélangé dans une huile de macadamia, il soulage les crampes et douleurs musculaires. Éviter de le donner aux bébés.

HE Lemongrass

Cymbopogon flexuosus
Le Lemongrass donne de la fraîcheur mentale et renforce la capacité de concentration. Il aide à rester éveillé pendant un long voyage. En diffusion, il chasse les insectes et libère une pièce de l’énergie négative. En Ayurvéda, il diminue Vata et Kapha. Le Lemongrass fait partie des HE anti-inflammatoires qui en plus active la lymphe et a des propriétés digestives. Indiquée en cas de :

  • digestion difficile et ballonnements. Mélanger 1 goutte dans 1 càc de miel et avaler
  • inflammations veineuse, congestions lymphatiques, jambes douloureuses. Mélanger quelques gouttes dans un peu d’huile de pépin de raisin et masser les jambes de bas en haut
  • combinée avec l’épinette noire en massage elle devient énergisante.

HE/HA Menthe poivrée

Mentha piperita
Les menthes en général amènent fraîcheur et dynamisme. La meilleure pour rafraîchir c’est la menthe poivrée ! Incroyablement efficace sur les tempéraments explosifs. L’Ayurvéda l’utilise d’ailleurs pour apaiser l’élément Feu (Pitta). Attention toutefois à ne pas abuser de l’huile essentielle, elle refroidit vraiment. Pas chez les enfants en-dessous de 4 ans. 

  • Bouffées de chaleur : le mieux, c’est d’appliquer 2-3 gouttes d’HE sur un éventail et se ventiler avec. Rajouter dans un verre d’eau à boire 1 càc d’HA pour se rafraîchir de l’intérieur.
  • Nausées, vomissements, digestions difficile et insuffisance hépatique. 1 goutte d’HE sur la langue ou 1 càs d’HA dans un petit verre d’eau à boire lentement.
  • Migraines : quelques gouttes d’HE sur les tempes et derrière la nuque

HE/HA Rose

Rosa damascena
On termine avec la REINE des fleurs pour baisser Pitta ! Elle contient à peu près 500 principes actifs différents, ce qui présage un champ d’application très vaste. Une goutte d’huile essentielle de Rose dans un mélange et elle amplifie les bienfaits de toutes les autres huiles essentielles. 
L’hydrolat est un must pour ceux qui souffrent des yeux irrités, imbiber un coton et appliquer sur les yeux.

J’espère qu’avec tous ces conseils vous êtes parés pour vivre cette belle saison estivale. Je vous souhaite un bel été !

Prenez soin de vous !

Alexandra Missirlian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*